Présentation du Choeur

L’ENSEMBLE CHORAL DE VINCENNES est dirigé depuis 2011 par Danièle Reis, Nicole Ganne et Fabrice Ruhlmann. Il a été fondé en 1950 par Pierre Host. De 1958 à 2001, il a été dirigé par Michel Martzolf que Danièle Reis secondait au pupitre. A l’automne 2001, Etienne George a succédé à Michel Martzolf, Danièle Reis partageant toujours la direction du chœur.

 Pierre HOST Michel Martzolf Etienne GEORGE
Pierre Host à gauche, Michel Martzolf au centre et Etienne George à droite.

2012 REIS Daniele

Danièle Reis

Attirée très tôt par la musique, Danièle Reis fait de solides études avec Éliane Chevalier. Entrée à la Chorale de Vincennes, elle suit des cours de technique vocale et de direction de chœur, puis de direction d’orchestre avec Jean-François Paillard.

Elle a été associée au travail de Michel Martzolf dont elle a toujours apprécié le dynamisme et le sens de la communication. Elle a été adjointe à la direction de l’Ensemble choral, aux côtés d’Etienne George de 2001 à 2011 avant de reprendre la direction du choeur où elle a formé Nicole Ganne et Fabrice Ruhlmann à la direction du choeur.

2012 GANNE Nicole

Nicole Ganne

Formée à Sevran en formation musicale, musique de chambre et histoire de la musique, elle obtient un 1er prix niveau supérieur et excellence en flûte traversière dans le cadre de l’union des conservatoires de Seine et Marne, puis un prix en formation musicale et musique de chambre. Elle est diplômée d’une licence et d’un CAPES en musicologie à la Sorbonne. Depuis 2010 elle intervient en tant que professeur de flûte traversière dans « l’orchestre à l’école » (classe musicale à Bry-sur-Marne parrainée par Didier Lockwood).

2012 RUHLMANN Fabrice

Fabrice Ruhlmann

Formé au Conservatoire National de Région de Besançon dans la classe de trompette, il obtient un D.E.M. (diplôme d’études musicales) puis un Deug et une licence de musicologie. Il achève ce parcours avec un CAPES d’Education Musicale et Chant Choral. Durant sa formation il a étudié la direction d’orchestre avec Michel Lehmann (ancien directeur musical de l’opéra de Dijon).

L’Ensemble comprend une quarantaine de chanteurs. Tous, chefs et choristes, sont amateurs, mais possèdent une bonne expérience chorale et acceptent un rythme de travail important : annuellement 150 heures de chant à raison d’une ou deux répétitions hebdomadaires, d’un dimanche de travail par mois, d’un samedi soir chaque trimestre ainsi que de cours de chant collectifs et individuels). Cette exigence permet d’aborder un répertoire des plus éclectiques. C’est surtout vers la musique classique du XVIème au XXIème siècle, a cappella ou avec instrumentistes que se tourne l’Ensemble.

Le sérieux du travail de l’Ensemble Choral de Vincennes lui a valu de chanter avec des orchestres de grand renom, comme l’orchestre Jean-François Paillard, l’Ensemble Jean-Walter Audoli, l’Orchestre de l’Ile-de-France et Jacques Mercier, la Grande Écurie et la Chambre du Roi et Jean-Claude Malgoire, ou encore Hervé Niquet ou Sébastien et Jean-Christophe Marq et leurs ensembles. Depuis sa création, l’Ensemble Choral de Vincennes est affilié à « A Cœur Joie », mouvement choral international fondé par César Geoffray, qui fédère plus de 600 chorales de tous niveaux en France, et qui est également présent dans les pays francophones, comme la Belgique, la Suisse ou le Canada.

L’Ensemble Choral de Vincennes a participé au premier Forum musical régional d’Ile-de-France, dont il est l’un des lauréats. Il est subventionné et encouragé par la ville de Vincennes, par le département du Val-de-Marne, et par le ministère de la Culture. Il a reçu en 1996 le soutien de la Fondation France-Télécom.

Ce qui nous caractérise :

  • Ancienneté rare pour une chorale, signe de stabilité
  • Passion de la musique partagée par les choristes, signe d’énergie et de dynamisme
  • Exigence musicale, vocale et linguistique : forte implication de chacun, temps de travail collectif et personnel important
  • Cours de chant particuliers et assistance de professeurs lors des week-end de travail
  • Outils de travail et d’apprentissage (CD, logiciel Finale…) mis à la disposition des choristes
  • Convivialité entre choristes et avec les chefs
  • Volonté de faire découvrir aux choristes et à notre public des oeuvres peu connues parallèlement aux grands classiques
  • Respect des planning de répétitions définis en début d’année assurant un travail approfondi du programme